Blog

Back to Church

Après plus de quatre mois de cultes virtuels, nous avons repris avec plaisir le chemin vers l'église.  Nous avons eu la joie de nous retrouver pour célébrer, ensemble, en toute simplicité, notre premier culte post-confinement …

Chant des montées, de David. Oh ! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble !
C’est comme l’huile précieuse versée sur la tête qui descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, et sur le col de ses vêtements.
C’est comme la rosée de l’Hermon qui descend sur les hauteurs de Sion. En effet, c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité.
 
Psaumes 133:1-3

Même le port du masque, la distance entre les personnes et toutes les autres mesures sanitaires mises en place n'affectent en rien la volonté et l'envie que nous avons de nous réunir entre frères et sœurs pour louer et adorer notre Seigneur. Ce premier culte fût aussi l'occasion de partager, ensemble, plusieurs témoignages vécus pendant ce confinement. Vous vous reconnaîtrez peut-être dans certains d'entre-eux.

Pour beaucoup, cette période fût synonyme  de ralentissement dans leurs nombreuses activités, permettant ainsi de se recentrer sur leur relation personnelle avec Dieu. D'autres ont retrouvé le plaisir de partager des moments de qualités avec leur famille. Que ce soit dans la célébration d'un culte en famille, autour d'une table pour lire et comprendre la Parole mais également dans des moments de jeu et de tendresse. Ce fût également le temps de traduire, en actions, les enseignements sur la générosité et l'altruisme, en prenant soin des personnes fragilisées par cette situation difficile.

L'authenticité dans nos rapports à l'autre et à Dieu, ont aussi été mis en lumière. Ce temps, loin du regard des autres, permet à Dieu de révéler en nous des adorateurs.

"Mais l'heure vient, et elle est déjà là, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. En effet, ce sont là les adorateurs que recherche le Père."

Jean 4:23

Nous apprenons, au travers de cette épreuve, à vivre la communion fraternelle un peu différemment, avec une distance physique mais avec une plus grande proximité spirituelle.

Ce temps, nous en avons la certitude, peut être l'occasion pour tous les enfants de Dieu, de se mettre en action afin de manifester les œuvres de Dieu au monde et ainsi de le glorifier.

Il nous permet également de sortir de notre zone de confort. Nous rappelant ainsi que rien n'est acquis et que le caractère "perpétuel" des choses est un mirage dangereux pour la vie de foi.

Apprenons ou ré-apprenons à chérir et profiter des instants précieux que Dieu nous offre, au travers de la communion fraternelle, dans nos églises, avec authenticité et simplicité. Et ce, comme s'il s'agissait des derniers...

"Attention! Ne passez pas tout votre temps à faire la fête, à boire, ou à vous faire du souci pour votre vie. Sinon, le jour du Fils de l'homme viendra quand vous ne l'attendez pas. Le filet prend les poissons par surprise. De la même façon, ce jour-là surprendra tous les habitants de la terre."

Luc 21:34-35

 

Harry & Christel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *