Blog

Voyage au centre de la terre

Avez-vous déjà ressenti le malaise provoqué par le poids de l'hostilité envers Dieu lorsque vous vous êtes rendu quelque part ?

Et bien, c'est ce que nous avons pu expérimenter lorsque, ma famille et moi-même, nous sommes rendus dans un célèbre quartier de Londres !

En visite au Royaume-Uni en tant que touristes, nous avons visité un lieu bien connu du monde touristique.

Aussitôt arrivés, nous avions déjà tous envie de repartir…

Enfin, nous avions plutôt envie de fuir !

Ce jour-là, l'atmosphère était si pesante.

Nous étions tous mal à l'aise et, surtout, nous ne nous sentions pas à notre place en tant qu'enfants de Dieu !

Au milieu de cette foule dense, nous avons assisté, impuissants, à l'étalage du vice et à la fierté de certains d'appartenir aux ténèbres…

Nous n'étions définitivement pas à notre place. Le malaise que l'on ressentait nous donnait l'envie de quitter les lieux au plus vite.

Mais au milieu de l'obscurité, et malgré l'hostilité à la Parole de Dieu, il y avait des prédicateurs de rue (une spécialité des grandes villes anglo-saxonnes).

Cette fois-ci, je ne regardais pas les serviteurs de Dieu.

J'écoutais à peine ce que les prédicateurs disaient et je regardais la foule.

Les gens passaient à côté d'eux, soit en les ignorant, soit en les moquant, soit en les regardant comme des bêtes de foire.

Personne n'avait le temps de s'arrêter…

Il n'y avait pas de show, pas de caméras pour filmer afin de partager quoi que ce soit sur les différents réseaux sociaux… Rien !

Personne de leur église ou de leur entourage venu s'arrêter et les écouter afin de faire semblant…

Je crois au bien fondé de ce que mes frères et sœurs en Christ font au milieu de ces endroits où, clairement, le Seigneur n'est pas le bienvenu, où Dieu est ignoré, moqué, insulté.

L'attitude des gens qui passaient à côté d'eux me rappelait ce qu'on peut lire dans la Bible : le mépris des gens lorsque certains serviteurs de Dieu annoncent la Parole du Seigneur.

Noé n'a-t-il pas été pris pour un fou par ses contemporains ?

Eli, Esaïe, , n'ont-ils pas été moqués ?

Je crois que ce ministère de prédicateur de rue n'est pas facile.

Et je trouve courageux que des frères et sœurs en Christ répondent à l'appel de Dieu pour ce service.

Car si eux ne le font pas, qui le fera ?

Il est plus facile de répondre à un appel de Dieu lorsque le ministère est au milieu de personnes "acquises à la cause" que de se retrouver au milieu de l'hostilité !

C'est, en effet, un ministère qui sème la Parole de Dieu, mais qui ne voit pas souvent le résultat, car cela appartient à Dieu.

Et même si les personnes ne s'arrêtent pas, il se peut qu'un mot, une phrase, une petite chose fasse son chemin dans l'esprit de la personne qui est passée à côté…

Que notre Seigneur bénisse son œuvre.

 

 

Harry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.